Publié le : 14 janvier 20247 mins de lecture

S’adresser aux banques est un réflexe courant pour celles et ceux qui ont des projets d’envergure mais qui n’ont pas les moyens immédiats de les financer. De l’achat d’une voiture à la rénovation de sa maison en passant par le règlement d’une facture de régularisation, les possibilités sont vastes. Il est donc normal que les organismes bancaires proposent des formules de crédit à la consommation sensiblement différentes. Apprenez à faire le tri entre les offres établies afin de repérer le prêt qui semble répondre le mieux à votre projet personnel.

Quels sont les types de crédits habituels réservés aux particuliers ?

Derrière l’appellation de crédit consommation se cachent plusieurs produits bancaires. Le plus connu est peut-être le prêt personnel, une formule d’emprunt qui permet d’utiliser les fonds sans avoir à fournir de justificatif à la banque sur les dépenses faites. Il peut aussi bien servir à changer de réfrigérateur ou de télévision qu’à payer une grosse facture de gaz ou le renouvellement du vestiaire des enfants pendant les soldes. Souple, il s’adapte à la plupart des besoins et présente de ce fait un taux d’intérêt assez élevé.

Pour les projets bien définis, le crédit affecté peut être plus intéressant. Avec son taux d’intérêt concurrentiel, il fournit exclusivement la somme exacte nécessaire à l’achat du bien ou du service visé. D’ailleurs, les fonds ne transitent même pas par votre compte, mais ils sont versés au prestataire ou à l’entreprise. Le crédit affecté dépend de la validation de l’achat, et n’est pas octroyé si ce dernier est annulé.

Enfin, parmi les prêts à la consommation, l’on retrouve aussi le crédit renouvelable. Ce dernier se distingue fondamentalement des autres. L’argent est mis à disposition de l’emprunteur, mais les intérêts ne sont payés qu’à partir du moment où les fonds sont effectivement utilisés. Ensuite, les remboursements permettent de renouveler progressivement l’enveloppe, qui est alors disponible pour de nouvelles dépenses. Le risque de ce type de prêt réside dans le surendettement qui survient lorsque les fonds sont dilapidés sans précaution.

Comparez facilement les différents prêts sur particuliers.sg.fr et choisissez le format qui vous aidera à donner vie à vos projets en toute sécurité.

Quels sont vos besoins et vos capacités financières ?

C’est parfois lorsque l’on s’intéresse à la possibilité de souscrire un crédit consommation que l’on commence à s’interroger réellement sur sa santé financière. Les banques n’acceptent de prêter de l’argent qu’aux profils qui démontrent leur capacité de le rembourser. Il faut aussi prendre en considération le fait que le montant que vous pouvez emprunter dépend certes de vos besoins mais aussi de votre profil. Par exemple, une personne en CDI avec un salaire fixe confortable et un loyer assez faible se verra plus facilement confier des fonds qu’un couple au chômage avec des antécédents de dette et deux enfants à charge.

Commençons donc par établir la hauteur de vos besoins. Quel est votre projet ? Avez-vous besoin d’une somme précise pour un achat, d’une trésorerie qui se renouvelle pour les urgences ou de fonds vous permettant de régler plusieurs dépenses ? En définissant précisément le montant à emprunter, vous pourrez calculer le coût du crédit et anticiper les mensualités correspondantes. Si la somme mensuelle est trop élevée, il faudra alors agir soit sur le montant du capital, soit sur la durée de remboursement, soit sur le taux d’intérêt. Préparez vos arguments pour la négociation, car il existe toujours une marge sur laquelle le banquier peut consentir à des efforts.

Les échanges concernant votre demande s’appuient surtout sur votre budget. Vos revenus réguliers, vos charges fixes et variables déterminent votre reste à vivre, donc votre capacité de remboursement mensuel. Pour l’augmenter, certaines stratégies sont possibles comme solder un prêt en cours en anticipé ou résilier les abonnements que vous n’utilisez plus. Montrez à votre banquier que vous anticipez les situations d’urgence à l’aide d’une épargne ou d’une somme dédiée chaque mois : cela le mettra en confiance par rapport au fait de vous accorder un prêt.

Comment choisir l’organisme prêteur pour un crédit conso ?

Votre premier réflexe sera peut-être de contacter votre banque actuelle pour vous enquérir des offres qu’elle vous ferait dans le cadre d’un prêt à la consommation. C’est une bonne idée, mais ne vous y cantonnez pas. En ligne, vous trouverez une multitude de propositions avec des simulateurs de prêt conso très réalistes pour faire des économies. Cela vaut parfois le coup de choisir un crédit dans une autre banque, ou de devenir client auprès d’une agence que vous ne connaissiez pas. Pour comparer plusieurs offres de prêt, prenez les taux annuels effectifs globaux, TAEG, qui rassemblent tous les frais du crédit et non seulement le capital avec les intérêts. Les résultats seront plus parlants et plus proches de ce que vous allez réellement payer chaque mois.

Chaque banque comprend des conditions particulières, avec des options incluses ou payantes dans les prêts aux particuliers. Par exemple, une formule qui cumule un tarif moins cher et une possibilité de remboursement anticipé s’avèrera plus intéressante qu’une offre qui prévoit des frais supplémentaires nombreux. Vous avez un doute sur un terme mentionné dans le contrat ou sur une condition ? Les conseillers sont à votre écoute pour répondre à vos interrogations. Ils se montrent volontiers disponibles et affables lorsqu’il s’agit de vendre un crédit à la consommation, alors n’hésitez pas à les solliciter.

Si vous ne savez pas vers quel organisme vous tourner, vous pouvez vous baser sur les avis des utilisateurs, que ce soit par le bouche-à-oreille ou par le biais de commentaires de clients en ligne. Portez une attention accrue aux remarques sur le service client et la réactivité de l’organisme. Vous saurez à quoi vous attendre lorsque vous lancerez les démarches pour obtenir votre prêt.